Les déchets collectés sur notre territoire sont acheminés sur des sites de traitement distincts.

Le transit des déchets

416_image2

Les déchets collectés sur notre territoire sont ensuite déchargés sur le quai de transfert appartenant à la Communauté de Communes et situé sur l’Ecosite du Vercors. Trois alvéoles de stockage sont présentes pour les ordures ménagères, les recyclables et le verre. Ces matériaux sont ensuite rechargés.

  • Le verre, dans une semi-remorque pour être évacué par la société OI Manufacturing vers son centre de recyclage du verre, situé sur la commune de Lavilledieu en Ardèche.
  • Les déchets ménagers non recyclables sont évacués vers le site de traitement du SICTOM de Penol.
  • Les recyclables sont acheminés vers le centre de tri de Grenoble (Athanor).
  • Les cartons sont mis dans des bennes, transportés et recyclés par la société Paprec à Varces.
  • Le papier est directement évacué à Voreppe après la collecte sur le site de Véolia Environnement, puis acheminé à Golbey dans les Vosges pour le recyclage.

Le tri des recyclables secs

416_image3

Tous les emballages sont triés à Grenoble et ensuite mis en balles. Ils sont acheminés vers les usines de recyclage. Pour 2018, 388 tonnes ont été livrées à Grenoble. Parmi ce tonnage on constate en moyenne pour 2018,  18 %  d’erreurs de tri.

Le traitement des déchets ménagers non recyclables

416_image4

Deux étapes pour le traitement :

  • L’UTVDM (Unité de Traitement et de Valorisation des Déchets Ménagers) :
    Cette unité est gérée par le groupement SERPOL/SERNED/BIOVALIS depuis le 1er janvier 2012 et pour 3 ans renouvelables 2 fois. Mis en service depuis août 2012, il s’agit d’un traitement mécano-biologique : après réception des ordures ménagères, les matières fermentescibles sont séparées afin de les stabiliser avant enfouissement, tel que le prévoit la directive européenne du 26/04/1999. Cette solution de traitement a pour avantage de réduire la quantité de matière résiduelle à enfouir dans l’installation de stockage et donc de prolonger la durée de vie du site.
    3 368 tonnes de déchets ménagers ont été traitées en 2018 pour  la CCMV.
  • L’ISDND (Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux) :
    Cette unité est gérée par le groupement SERPOL/SERNED/BIOVALIS depuis le 1er janvier 2012 et pour 3 ans renouvelables 2 fois.
    Nature des traitements : l’ISDND ne reçoit que les déchets ultimes, refus de centre de tri, refus de UTVDM, et les encombrants de déchèterie.