En zone de montagne toute opération de développement touristique qui contribue aux performances socio-économiques de l’espace montagnard constitue une Unité Touristique Nouvelle (UTN).

Lors de l’élaboration du PLUi-H approuvé en janvier 2020, 2 UTN ont été définies à travers des orientations d’aménagement et de programmation :

  • L’Unité Touristique Nouvelle du Clos de la Balme à Corrençon-en-Vercors
  • L’Unité Touristique Nouvelle Les Adrets à Villard-de-Lans

La définition des UTN répondait à la fois à la nécessité d’une diversification touristique et d’une requalification de l’hébergement touristique véritable moteur de la vitalité du tissu économique du Vercors.

 

Le projet d’UTN « Les Adrets », situé en entrée de la station de Côte 2000, s’inscrivait dans les réflexions sur la redynamisation globale de la station, en lien avec la stratégie de diversification engagée au niveau de la station et la consolidation de l’offre de séjour, afin de garantir son attractivité à long terme.

Sur un site d’environ 1,6 ha non bâti, le projet prévoyait la création d’environ 500 lits en hébergement touristique (lits chauds), la réalisation de logements saisonniers avec la construction de nouveaux bâtiments.

Depuis l’approbation du PLUi-H, la société des remontées mécaniques, en concertation avec la commune de Villard de Lans, a fait évoluer le projet initial inscrit au PLUi-H.

Ainsi, le projet ne serait plus localisé sur le terrain non bâti situé aux Adrets mais sur un espace déjà artificialisé (le parking P1), permettant de préserver les pelouses sèches identifiées sur le secteur des Adrets.

D’autre part, le projet emporterait la création de plus de 12 000m2 de surface de plancher touristique, étant de ce fait soumis à la procédure dite des unités touristiques nouvelles structurantes et à l’autorisation du préfet coordinateur de Massif.

Ainsi, le projet qui est présenté à l’Autorité environnementale, aux services de l’Etat et au Comité de Massif devra répondre aux exigences environnementales et de préservation de l’espace montagnard.

Le projet de la Côte 2000

Le projet concerne le secteur des Balcons de Villard (située à environ 5 km du bourg) et vient renforcer le parc existant ( environ 900 logements non-marchand au sein de la copropriété du Balcon) via la création de nouveaux lits marchands (900 lits au maximum, 132 logements) sur un espace déjà artificialisé (parking existant) pour améliorer et diversifier l’offre touristique en intégrant des services et des loisirs indoor/outdoor permettant de développer une offre innovante et adaptée à la demande.

Le projet touristique prévoit divers aménagements :

  • Résidence hôtelière,
  • Logement pour les saisonniers,
  • Commerces,
  • Centre sportif,
  • Pôle d’activités indoor,
  • Services station,
  • Espace de travail type espace de coworking.

Ce projet qui contribue à la redynamisation et la diversification de la station Côte 2000, nécessite un travail collaboratif entre la commune, la CCMV et les acteurs économiques (société des remontées mécaniques et Infinity Nine Moutain).

La procédure UTNs

Les étapes passées

  • Mai 2021-mars 2022 : constitution d’un dossier de demande d’autorisation de créer une UTNS
  • 14 mars 2022 : réunion de présentation du dossier UTNS devant les services de l’Etat et le PNRV
  • 30 mars 2022 : réunion de présentation du projet aux conseillers communautaires
  • Mai 2022 : délibération de la communauté de communes pour le dépôt du dossier
  • juin 2022 : dépôt du dossier d’examen au cas par cas auprès de l’autorité environnementale
  • 8 aout 2022 : décision de l’Autorité environnementale de soumettre le dossier à une évaluation environnementale

Où en est-on ?

Actuellement le dossier est retravaillé afin d’apporter des compléments sur les éléments suivants :

  • les mesures concernant les émissions de GES de l’UTN
  • les mobilités douces
  • le calendrier de réalisation des travaux sur le réseau d’assainissement ;
  • les besoins et les ressources en eau potable

Et après ?

Une fois le dossier d’évaluation environnementale complété, il sera redéposé auprès de l’autorité environnementale (MRAE) pour un délai d’instruction de 2 mois, à l’issue duquel sera formulé un avis, favorable ou défavorable. Le dossier UTNS sera ensuite déposé auprès du préfet de département pour un nouveau délai d’instruction, incluant notamment une phase de mise à disposition du public du projet de création d’UTNS, pendant 1 mois.

Suite à cette mise à disposition le dossier sera examiné par le comité de massif.

C’est à l’issue de l’ensemble de ces étapes que le préfet coordonnateur de massif prendra sa décision d’autoriser ou non la création de l’Unité Touristique Nouvelle Structurante.