A l’échelle d’un territoire doté d’une identité forte, la Communauté de communes du massif du Vercors dispose d’un périmètre pertinent pour agir sur des problématiques d’envergure  comme le développement économique, l’aménagement du territoire, la protection de l’environnement, la petite enfance, enfance et jeunesse avec pour objectif permanent d’associer ses 6 communes membres.

La construction de l’intercommunalité  :

Le Syndicat intercommunal du Plateau (SIP) a été créé en 1968 avec 12 membres élus de 7 communes. Afin d’avoir une fiscalité propre et de bénéficier de dotations de l’Etat, le SIP s’est transformé le 24 décembre 1993 en District du Plateau de Villard-de-Lans avec 17 membres, puis le 1er janvier 2001 en Communauté de communes qui compte aujourd’hui 26 membres (depuis les élections de mars 2014) représentant les 6 communes. Pour plus d’efficacité, les communes ont peu à peu confié davantage de compétences à l’intercommunalité pour porter ensemble des projets qu’une commune n’aurait pas toujours pu réaliser seule.

Les compétences obligatoires  de la CCMV  :

Aménagement de l’espace  :

  • Elaboration des documents d’urbanisme
  • Création et réalisation des zones d’aménagement concerté
  • Elaboration, approbation, suivi et révision du Schéma de cohérence territoriale
  • Mise en œuvre d’une mission «  Paysage bâti et urbanisme  »
  • Réflexion prospective sur l’aménagement de l’espace

Développement économique  :

  • Réalisation, aménagement et gestion des zones d’activités existantes, de leurs extensions et des nouvelles zones à créer
  • Promotion économique et touristique
  • Soutien aux manifestations médiatiques qui ont un impact économique et touristique
  • Etudes et politique de développement
  • Mise en œuvre d’actions et réalisation d’équipements visant à maintenir ou à développer l’activité économique de la communauté et à favoriser un développement durable du territoire
  • Etablissement et exploitation d’infrastructures et de réseaux de communications électroniques
  • Mise en œuvre d’actions liées aux TIC (Technologies de l’information et de la communication)

Les compétences optionnelles :

Protection de l’environnement  :

  • Gestion des ordures ménagères  : collecte, transport, élimination, traitement, valorisation
  • Etude des sites d’enfouissement des déchets
  • Epuration des eaux usées et traitement des résidus
  • Construction et gestion des collecteurs principaux d’assainissement
  • Contrôle des rejets à la station d’épuration
  • Participation à des missions de surveillance environnementale

Logement et cadre de vie  :

  • Construction et gestion d’immeubles pour l’accueil des personnes âgées
  • Mise en œuvre des outils de programmation et d’études de l’habitat
  • Gestion du Comité Local de l’Habitat et actions visant à favoriser l’accès au logement des travailleurs saisonniers et des jeunes en formation
  • Investissements relatifs à la Cité scolaire
  • Participation à l’équipement et au fonctionnement des équipements de télé et radio diffusion
  • Etudes et travaux préparatoires relatifs au cadre de vie, aux personnes âgées, à la santé, à l’enfance et à la jeunesse
  • Equipement et gestion d’une médiathèque tête de réseau et animation et informatisation du réseau des bibliothèques
  • Actions de petite enfance-enfance-jeunesse  et gestion des services, actions et équipements (le relais d’assistantes maternelles «  Petit Patapam  », La ludothèque «  Jeux m’amuse  », les établissements permanents d’accueil du jeune enfant (crèches), l’accueil de loisirs «  Activ’ados  », les actions de proximité à destination des jeunes, le point d’accueil écoute jeune (PAEJ)).

Equipements sportifs  :

  • Etude, réalisation, entretien et gestion d’équipements sportifs

Au titre de ses compétences, la CCMV mène aussi des missions en faveur des transports, de l’agriculture et de la forêt.

Contact